topblog Ivoire blogs

30/01/2012

ELOGE A TOUS LES HOMMES D'ACTION

By TS

L’action suppose trois choses : l’interaction, la négociation et la force.

Tous les hommes d’action ont ces trois dispositions cardinales.


1- Ils ne craignent pas d’aller au devant des autres. Ils savent que le miracle des uns se trouve chez les autres. Ils ont trouvé les moyens de régler les problèmes de la honte, de l’orgueil, de la timidité, de l’autocensure, du manque d’assurance qui ont le pouvoir de tuer l’action.


2- Ils sont déterminés à rallier les autres à leurs vues. Ils savent que l’homme nait bon mais que c’est la société qui le rend mauvais. ils ne savent pas pourquoi ils ne demanderaient pas, puisqu’ils ont découvert les trois clés de la négociation qui sont : demander, insister et rassurer.


3- Ils ont l’énergie nécessaire pour sortir de chez eux dans un but précis. Ils ont les ressources pour s’arracher au sommeil, se laver et apprêter leurs vêtements. Ils aiment aller au devant des autres. Ne rien faire leur arrache le cœur, ils sont prêts à transpirer, à se lever dix fois s’il le faut, à serrer des mains avec enthousiasme, à travailler d’un cœur joyeux. Et s’ils tombent, ils se relèvent promptement.


Ce sont eux les hommes d’actions qui font avancer leurs sociétés. Ils sont fiers d’être au nombre de ceux qui font bouger le monde.

images&.jpeg

Et toi, Quelle action vas-tu poser dès ce jour pour changer ta condition ?

26/10/2011

QUELLE ECOLE POUR LA NOUVELLE COTE D'IVOIRE?

Chers blogueurs, nous aimerions partager avec vous ce thème traité brillamment par le Professeur EKANZA. Bonne lecture !

 

THEME :

QUELLE ECOLE POUR LA NOUVELLE COTE D'IVOIRE?

 

Réfléchissant sur le second terme du thème de l’entretien de cet après-midi, je suis tenté de renvoyer la question aux organisateurs qui en ont fait le choix ... Ne rêvons pas au Ciel; le Royaume de Dieu est déjà parmi nous. La nouvelle Côte­ d'Ivoire, celle de l'après-crise, est déjà là. Elle sera ce que nous sommes. Elle ne peut être autre que ce que nous voudrons être les uns pour les autres. Dans une Côte d’Ivoire complexe, dominée par la méfiance, sollicitée par tous les remous et exposée à tous les risques de violence que nous promettent les futures batailles électorales, nous en sommes à rechercher nos repères. Or, seuls des citoyens instruits et cultivés, au sens plein du terme, sauront préserver l'équilibre politique de la République et consentir aux nécessaires compromis. Certes, une économie forte et en bonne santé, un système de production efficace sont des éléments essentiels de la prospérité d'un pays, mais au principe de toutes choses, bien en amont de l'économie et de la technique, c'est l'instruction, et, osons le mot, la culture, qui est l'enjeu primordial. Elle seule apporte aux individus les « lumières» qui les protégeront contre la tentation de l'angoisse ou du repli, et à la Nation les instruments politiques, économiques, techniques qui lui permettront de construire son avenir.

La Côte-d'Ivoire de demain sera ce que nous sommes. D'où la nécessité de nous concentrer sur le premier terme du thème de l'entretien, l'Ecole. Car, c'est de la formation, de l'éducation de l'homme ivoirien et de tous les Ivoiriens qu'émergera la nouvelle Côte-d'Ivoire.

« L'éducation en Afrique, ce n'est pas encore l'école africaine. L'école est située en Afrique, mais elle ne conduit pas encore vraiment à l'Afrique ».

Préparant l'entretien de cet après-midi, cette pensée de Ki-Zerbo m'est venue spontanément à l'esprit. Quel est le sens de l'école? Quel en a été l'objectif en Afrique et en Côte-d'Ivoire en particulier? Si l'Ecole, au bout d'un demi-siècle d'existence, n'est pas encore ce que nous en attendions, que faut-il faire pour qu'elle soit réellement ivoirienne, pour qu'elle s'incarne en terre ivoirienne et s'y réalise pleinement aujourd'hui et demain? Autant d'interrogations qui se posent et s'imposent à l'examen du système éducatif ivoirien, auxquelles nous tenterons de répondre. Mais d'abord faisons l'état des lieux. Comment se présente aujourd'hui le système éducatif ivoirien: quelles en sont les forces et les faiblesses?

 

Lire la suite

12/09/2011

CONCOURS DE POEME "UN REVE POUR MON ECOLE"

Le prix du meilleur poème...

Puissions nous faire en sorte que ce rêve devienne réalité !

 

UN RÊVE POUR MON ECOLE PAR LES ELDERS

IMG_1134.JPG

Educative

Encore éducative

Toujours éducative,

De toi j’ai rêvé

Je marchais là devant ta porte,

Dans ton antre, me prenant par la main,

Tu me fis entrer

Lieu d’instruction par excellence,

Lieu d’apprentissage par essence,

La connaissance est ta valeur la mieux partagée,

La mieux véhiculée,

La plus démontrée et recherchée,

Des vicissitudes de la vie,

Tu nous conduis dans ton abri,

A l’abri de la délinquance,

De la dépendance,

De l’ignorance,

De la violence,

Par toi nous apprenons sur autrui,

Par la cohabitation avec lui,

Sur les bancs,

En communiquant

Respect

Propriété

Salubrité

Égalité des chances

Sans différence

Tu es le lieu des rencontres des cultures

Quelques soient leurs natures,

Simples et pures,

Ornés de tes parures,

Tu unis religions différentes,

Croyances divergentes

Opinions opposées

Convictions éloignées,

Tu veilles sur moi pour m’assurer,

Pour me réaliser,

Afin de m’insérer,

Dans ce monde en constante mutation,

Pour mon épanouissement,

C’est ta contribution, ta mission,

Au développement,

À l’amélioration,

De notre société,

Fondement du progrès,

Concret,

Toujours prêt au défi,

Tu fais de nous des hommes accomplis,

Éducation,

Insertion

Réalisation,

Cohabitation,

Progrès,

Tel est mon rêve pour mon école.

 

 

Club : LEADERSHIP

Encadreur : M Tanoh

Narrateur et concepteur : Gilles Christ

Déborah Beda

Groupe : ELDERS

Lycée Moderne d'Abobo, Juillet 2011

EMERGLEAD