topblog Ivoire blogs

26/11/2010

YOUR ENGLISH BREAD : BEAT AROUND THE BUSH

BEAT AROUND THE BUSH


Hier lors du débat télévisé (TV debate) chaque candidat déclarait que l’autre allait l’appeler pour le féliciter (congratulate him). Comme si (as if) on ne savait pas qui allait gagner.


Je vous assure (I assure you), que je sais qui va gagner l’élection et je connais le score et les pourcentages précis de chaque candidat. VOULEZ VOUS AVOIR LA PRIMEUR DE L’INFORMATION ? (do you want to be the first to know)

 

Eh bien chers lecteurs, je suis prêt à vous la révéler (I am ready to disclose it ).

 

Ce n’est pas difficile à savoir (It’s not difficult to know), car on peut tout prévoir grâce à quelques études bien menées ? Et mes études sont confirmées par tous les visionnaires que j’ai rencontrés. lol

_Il faut bien mettre toute la chance de son coté, n’est-ce pas ? (I take no chances, shoud I ?) _


J’ai même déjà commencé à prendre contact (contact) avec l’équipe du futur Président. Autant vous le dire à présent (better tell you now), ce n’est pas celui que vous croyez. On pense souvent que la politique est aléatoire (a random walk) ! Oh que non ! La politique est scientifique ; tout y est clair et prévisible (predictable).


C’est ce qui me permet de connaître à l’avance (in advance) le nom précis du candidat qui va gagner l’élection. Bon je vous le donne maintenant.

Le nom du Futur Président est… (And the next President is…)

… Une information qui ne doit pas rester cachée.


Bref, chers amis, ce que je fais s’appelle:

Beat around the Bush !

Tourner autour du pot

 

Juste une manière de dire, que seules les urnes pourront déterminer le résultat des urnes. Seuls Dieu et les Ivoiriens savent qui sera élu.

 

Electoralement Votre

TS

22/10/2010

YOUR ENGLISH BREAD: TRAFFIC JAM

 

TRAFFIC JAM

Comme vous le savez, la campagne électorale bat son plein (is raging je l’aurais dit comme ça) en ce moment en Côte D’Ivoire.

Les acteurs rivalisent d’ardeur. Les candidats (candidates) sont devenus les superstars de ces derniers jours. Ils occupent tout l’espace publicitaire.

Ils jouent les acteurs dans leur spots ; ils se jouent les dangereux (they show off) sur leurs affiches (posters)

Les militants (the activists) se détestent amoureusement.

Certains se prennent même à arracher les affiches les uns des autres. C’est ainsi que le cortège électoral surexcité d’un candidat s’est retrouve coincé dans un

TRAFFIC JAM

Embouteillage.

ZUT !

Ils ont continué quand même (anyway) à crier pour se galvaniser, mais au bout de 30 mn, le bouchon ne s’ouvrait pas. Dépités, on les a vus assis, flemmards (slacking off), et le comble (the icing on the CAKE)

L’embouteillage les avait retenus sous les affiches surchargées d’un adversaire souriant.

TS