topblog Ivoire blogs

17/11/2010

Comment choisir sa banque en Côte d'Ivoire

Nul n’est sans ignorer qu’en Côte d’Ivoire, le secteur bancaire est en pleine effervescence actuellement. De nouvelles banques s’installent progressivement, les agences se multiplient au jour le jour, le débauchage des banquiers émérites bat son plein, le marketing bancaire prend une autre allure, bref, l’on assiste à une véritable « guerre » de leadership pour la bancarisation de la population.banque.jpg
Celle-ci se retrouve prise dans une sorte de labyrinthe ne sachant comment procéder pour effectuer son choix d’ouverture de compte bancaire, face à cette multiplicité d’offre.
Ce dossier vient donc apporter quelques rudiments à toute personne voulant souscrire à un produit bancaire, afin que son choix lui soit vraiment bénéfique. Choisir son banquier est une décision très importante, il est donc important de savoir s’y prendre.


 

 

Bonjour cher investisseur,


1. Comprendre la psychologie bancaire

L’un des premiers éléments à savoir, c’est comment réfléchissent les banquiers. La banque est une entreprise comme toute autre. A la différence des entreprises classiques, la banque ne vend pas des articles ordinaires, mais plutôt des produits financiers. Pour être plus familier dans le langage, nous dirons que le commerce pratiqué par la banque consiste à « vendre de l’argent ». La banque recueille donc de l’argent auprès de la population par le biais des dépôts que ses clients effectuent, puis le revend à d’autres clients qui viennent la voir en qualité d’emprunteurs, auxquels elle applique un taux d’intérêt.
Les banquiers ne sont pas des philanthropes, mais exactement des commerçants comme tout autre.
Le choix de son banquier doit donc se faire en toute sérénité.

2. Se fixer des objectifs avant l’ouverture d’un compte bancaire

Avant d’ouvrir un compte bancaire ou de souscrire à un produit financier, il convient au préalable de se fixer un objectif. La question fondamentale à se poser se résume ainsi :
« Pourquoi dois-je ouvrir mon compte bancaire dans cette agence ?» ou encore
« Quels sont les avantages que tirerai-je si mon compte est logé dans cette banque ?».
Certaines personnes ouvrent des comptes juste pour loger leur salaire de fin de moi. D’autres espèrent dans un avenir proche bénéficier d’un crédit pour pouvoir démarrer un projet qui leur tient à cœur. Une autre catégorie choisit la banque de leur entreprise sous l’exigence de leur partenaire d’affaires, lui-même déjà affilié à ce groupe bancaire.

3. Mener une étude prospective du marché bancaire

Après s’être fixé des objectifs précis, la prochaine étape consistera à mener une étude prospective du marché bancaire. Une chose essentielle est à retenir à ce niveau :
« NE JAMAIS SE PRECIPITER POUR OUVRIR SON COMPTE BANCAIRE ».
Le marché bancaire est très dynamique actuellement dans ce pays, ce qui veut dire qu’il y a une multitude de produits financiers qui sont proposés. Chaque produit avec ses avantages et ses inconvénients. Il est donc important de faire le tour de plusieurs banques, de recueillir leurs différentes conditions proposées pour le produit auquel on veut souscrire, de faire les comparaisons, et d’opérer son choix à tête reposée, après avoir pris connaissance de tous les détails entourant ce produit bancaire.
Voyons à présent les principaux éléments qui guideront notre étude prospective

4. Avoir une idée de la situation financière de la banque

Cela peut s’avérer relevant d’un travail d’experts en finance, mais, le fait de connaître la situation financière de sa banque avant d’y souscrire est tout de même important. Les banques publient à chaque fois dans la presse, leurs états financiers. C’est vrai que nos banquiers, très mordus dans l’habillage des bilans, s’arrangent très souvent à rendre ces données financières un peu difficiles à analyser.
Il convient également de prêter attention aux dépôts de la clientèle. Leur volume indique aussi le niveau de sérénité que le public entretient vis-à-vis de la banque. Une institution financière dont les dépôts diminuent alors que leur niveau global s’accroît dans le pays a un problème de crédibilité que vous devez prendre en compte.
Faisons remarquer aussi que les cours boursiers peuvent permettre au client d’avoir une idée de la situation financière de leur banque. Les banques SGBCI, BICICI, ECOBANK et BOA sont cotées à la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). L’évolution de leurs cours boursiers permettra au client potentiel d’avoir une idée de la santé financière de ces banques.

5. Examiner la crédibilité et la solidité de son réseau international

La vocation d’une banque étant de servir d’intermédiaire financier entre les agents économiques du monde entier, il est essentiel d’avoir parmi les actionnaires, des personnes physiques ou morales capables de négocier des contrats de coopération avec des grandes institutions financières dont les réseaux couvrent bon nombre de pays.
Si vous êtes un chef d’entreprise en Côte d’Ivoire et que vous avez des clients et fournisseurs basés au Japon, en France et aux Etats-Unis, il est essentiel que votre banque en Côte d’Ivoire ait des relations d’affaires en Asie, en Europe et en Amérique. Sinon vous aurez de grandes difficultés à effectuer des virements bancaires ou même des opérations de commerce international telles que les crédits documentaires.
Pour les produits monétiques offerts par les banques, il est indéniable de vérifier si votre banque est affiliée au réseau VISA, MasterCard, GIM-UEMOA ou American Express. Vous devrez donc tenir compte de ce détail pour le choix de votre carte bancaire.

6. Comparer l’efficacité des produits et services bancaires offerts

Il faut entendre par efficacité, les nombreux avantages que certaines banques vous offrent par rapport aux autres pour le même produit financier. Un fonctionnaire de l’Etat de Côte d’Ivoire devrait bien comparer les différentes opportunités qui lui sont offertes avant de loger son compte quelque part.
LA BIAO offre des produits financiers pour les nouveaux fonctionnaires, la SGBCI également, plusieurs autres banques aussi, l’attitude idéale pour le jeune fonctionnaire est de recueillir toutes les propositions qui lui sont faites, et d’opérer le choix qui lui semble plus judicieux.
Certaines banques comme la Standard Chartered Bank se démarquent des autres en offrant aux exportateurs des instruments sophistiqués de couverture de risques de change, cet élément peut être brandit comme un avantage concurrentiel. La BIAO et la Banque Atlantique ont des ramifications qui aboutissent à des produits d’assurance. Pour les investisseurs en bourses, ils pourront avoir recourt aux banques telles que la BNI, la Générale, la BIBCI, ECOBANK, etc, qui possèdent déjà des Sociétés de Gestion et d’Intermédiation (SGI), détentrives exclusives du monopole de négociation à la BRVM.

7. Comparer les coûts des produits et services bancaires

Ce volet est l’élément le plus capital en matière de choix de banque. L’une des techniques utilisées par les commerciaux de banque est de ne pas insister sur les frais que vous aurez à débourser lors de la gestion de votre compte bancaire. Le client devra dans son étude prospective, demander aux commerciaux de banques ce que lui coûtera le renouvellement de son chéquier en cas de perte.
Aussi, le prix d’acquisition de la carte bancaire et les différents prélèvements qui y sont greffés doivent être d’avance connus. Le client devra aussi chercher à savoir les détails sur la facturation des agios mensuels dont il sera victime. Il ne faut jamais oublier que le banquier est un commerçant de produits financiers, le client a donc intérêt à poser le maximum de question lorsqu’il ne comprend pas bien les caractéristiques qui accompagne le produit qui lui est proposé.

8. Tenir compte de la commodité et du sens d’accueil dans les agences

Une agence bancaire a le devoir de rassurer toute personne qui y fait son entrée pour la première fois. Certaines qualités s’imposent aux agences : la propreté des locaux, le style vestimentaire du personnel, le sens d’accueil, la fluidité des opérations, la climatisation de l’agence, l’accessibilité des responsables, l’étendue du parking, les mesures de sécurités qui sont prises, etc. Rien ne doit être négligé par votre banque. Les spécialistes en marketing bancaire nous dirons qu’une banque, ça doit faire rêver.
Nos banques veulent mettre leurs clients dans un certains confort, chercher donc à vérifier de quelle manière votre banque s’occupe de vous.

9. Bien analyser le cadre contractuel proposé par la banque

L’une des techniques de vente utilisées par les commerciaux de banques, est de ne pas donner de détails sur les produits financiers proposés, tant que le client ne manifeste pas de préoccupations particulières. Habituellement le souscripteur se précipite sur le contrat qui est proposé, et sans même le lire, il débouche sur la dernière page du contrat pour y apposer sa signature.
La recommandation que nous voudrions faire à ce niveau, c’est que tout client de banque à qui un cadre contractuel est proposé, doit faire l’effort de le lire en totalité, de bien l’analyser, de poser au commercial de banque toutes les questions qui lui passeront par la tête le jour de la signature, et de ne signer sous aucune pression.
Le paysage bancaire ivoirien étant très riche, chacun devrait désormais être plus vigilant avant de souscrire à tout produit financier qui nous sera proposé.



Source: LOH DAMAS
http://www.facebook.com/l/4e808sWzY926heAgB9u3pwqfchA;www.lomasfinance.blogspot.com

Commentaires

Sur quoi les banquiers se basent pour fixer les différents taux d'intérêt? Le calcul des intérêt se fait à l'intérêt simple où composé ? Et pourquoi certaines banques ont des frais d'entretien très élevés ?

Écrit par : sey paulin | 13/01/2011

Les commentaires sont fermés.