topblog Ivoire blogs

12/10/2010

LE MONDE DETESTE LE CHANGEMENT (1)

 

 

LE MONDE DETESTE LE CHANGEMENT,
C'EST POURTANT LA SEULE CHOSE QUI LUI A PERMIS DE PROGRESSER.
Charles F. Kettering

88752078.jpg

LE TEST ULTIME DU LEADERSHIP : LA CREATION DE CHANGEMENTS POSITIFS


PROFIL D’UN LEADER EN DANGER

-  Comprend mal les gens.

- Manque d’imagination.

- A des problèmes personnels

- Refile la responsabilité aux autres.

- Se sent sûr et satisfait.

- N’est pas organisé.

- Pique des colères.

- Ne court pas de risque.

- Est anxieux et sur la défensive.

- Demeure inflexible.

- N’a pas l’esprit d’équipe.

- Combat le changement.


Un mystique du Moyen-Orient a fait cette confession :

"J’étais un révolutionnaire dans ma jeunesse et je priais Dieu ainsi : Seigneur, accorde moi la force de changer le monde. Plus j’approchais de la quarantaine et plus je prenais conscience que ma vie s’était à moitié envolée sans que j’aie changé une seule âme, je modifiai ma prière : Seigneur accorde moi la grâce de changer tous ceux qui ont des contacts avec moi, juste ma famille et mes amis, et je serai satisfait. Maintenant que je suis vieux, et que mes jours sont comptés, je commence à comprendre combien j’ai été fou. Ma seule prière maintenant est : Seigneur, accorde-moi la grâce de me changer moi-même. Si j’avais fait cette prière dès le départ, je n’aurais pas gaspillé ma vie." (1)

 

Commencez à changer, vous deviendrez un agent de  changement !

 

LE LEADER EST UN AGENT DE CHANGEMENT

« Le changement est synonyme de croissance »

Une fois que le leader s’est transformé au plan personnel et a fait la différence entre un changement superficiel et un changement nécessaire, il doit alors devenir un agent de changement. Dans ce monde de changements et de transformations rapides, le leader doit être à la tête de ses troupes pour encourager le changement et la croissance, et indiquer la voie qui les y mènera.



Soyez prêt à faire face aux obstacles et préparez vous à les surmonter !


 

POURQUOI LES ÊTRES RESISTENT AU CHANGEMENT

 

Il n’y a rien de plus difficile à entreprendre, de plus dangereux à conduire ou de plus incertain quant à sa réussite que d’introduire un changement. Pourquoi ? Le leader aura comme adversaires tous ceux qui ont bien réussi sous l’ancien régime et comme défenseurs tièdes tous ceux qui ont une chance de bien réussir sous le nouveau.


La résistance au changement est universelle. Elle envahit toutes les classes et toutes les cultures.

- Le changement ne vient pas tout seul

- La routine est brisée

- Le changement crée la peur de l’inconnu

- Le but du changement est vague

- Le changement crée la peur de l’échec

- Les récompenses du changement n’équivalent pas toujours aux efforts que le changement exige

- Les gens sont trop satisfaits de l’état actuel des choses

- Le changement ne se produit pas quand les gens pensent négativement

Ne regarde pas – tu risquerais de voir.

N’écoute pas – tu risquerais d’entendre.

Ne pense pas – tu risquerais d’apprendre.

Ne décide pas – tu risquerais de te tromper.

Ne marche pas – tu risquerais de trébucher.

Ne cours pas – tu risquerais de tomber.

Ne vis pas – tu risquerais de mourir.

Ne change pas – tu risquerais de grandir.

- Le leader développe de la susceptibilité face aux critiques personnelles

- Le changement peut signifier de pertes personnelles

- La tradition résiste au changement


(1)Cité par Paul Wharton, Stories and Parables for Preachers and Teachers, Mahwah, Paulist, 1996

 

A bientôt pour la suite...

Inspiré de « Développez votre leadership » de John Maxwell

MK


Les commentaires sont fermés.