topblog Ivoire blogs

22/10/2009

CHANGEZ VOTRE ATTITUDE (suite)

Règle N°3 : L’échec est votre meilleur ami

 

Beaucoup de choses répugnantes nous ont cependant fait beaucoup de bien après coup : les médicaments traditionnels, mixtures amères, ou le kaningban que les enfants du centre connaissent bien. Des choses difficiles à supporter ou à avaler, mais dès qu’on l’a fait, la guérison s’est faite. Ainsi se comporte l’échec : une bonne douche froide en période d’harmattan la nuit !

Pourquoi c’est si difficile d’avaler la pilule ?

 


 

 

- la nature humaine : l’homme est né vainqueur, il lui est difficile d’accepter l’échec qui est contre sa nature et ses ambitions

 

- le sentiment d’échec : la honte, le dépit, l’impression d’avoir gaspillé son énergie pour rien et de devoir recommencer une expérience difficile

 

- le regard des autres : Une jeune dame vivant en zone rurale en Côte d’Ivoire, a découvert qu’elle était séropositive alors qu’elle attendait un enfant. Elle avait désiré cet enfant et se demandait si l’enfant viendrait au monde vu son état de santé. Ayant suivi les conseils des sages femmes, la grossesse arriva à son terme et elle mit au monde une belle petite fille dont elle était fière.

Elle ne devait surtout pas lui donner le lait maternel afin que l’enfant ne soit contaminé. Elle le fit au début, mais vivant au village, les villageoises ne concevaient pas qu’une femme en bonne santé comme elle puisse ainsi traiter son enfant. Notre jeune maman ne pouvait dire à ses amies qu’elle était rongée par le Sida. Elle préféra alors allaiter l’enfant au sein quand elle avait de la visite ou était en public, et au biberon en privé. Au bout de trois mois, l’enfant tomba fréquemment malade, jusqu’à ce qu’on découvre qu’elle était séropositive. L’enfant mourut quelques mois après. Voici le résultat de faire passer en priorité le regard des autres !

 

 

Il est bien de ne pas se laisser dominer par les sentiments que l’échec suscite en vous, au risque d’engendrer des séries d’échecs, en n’ayant pas tiré de leçons de votre déconvenue. Il ne faut jamais permettre à vos sentiments de brouiller l’appréciation de vos opportunités.

Ainsi, l’échec devrait plutôt être vu comme une tentative vers la réussite, si vous n’essayez jamais, vous ne réussirez jamais. Aucun enfant n’est sorti du ventre de sa génitrice en marchant et parlant. Il a appris à le faire en tombant, bégayant, mais au final il y est arrivé ! L’échec n’est autre que l’apprentissage de la vie. Réconciliez-vous avec lui, il ne vous nuira jamais !

 

L’échec est l’escalier qui vous mène vers la réussite

 

 

 

Règle N°4 : L’attitude se développe tous les jours

 

« Les attitudes répétées ne sont rien de plus que des habitudes de pensée, et les habitudes peuvent s’acquérir. » Paul MEIER.

 

Organisez vous pour faire de chaque jour, une bonne occasion, un pas de plus pour améliorer votre attitude par la répétition de votre plan de changement, prenez un cahier et écrivez :

- Identifiez vos problèmes émotifs

- Identifiez vos problèmes de comportement, les choses qui déclenchent les mauvaises émotions en vous

- Identifiez vos problèmes de pensée

- Ecrivez et précisez les pensées positives que vous voulez avoir

- Engagez vous publiquement à penser positivement

- Lisez, écoutez, regardez, et fréquentez des choses ou des personnes qui pensent positivement

- Persévérez dans la détermination et parlez régulièrement de vos progrès.

 

Dites les bonnes paroles

Lisez les bons livres

Ecoutez les bons CD

Fréquentez les bonnes personnes

Faites les bonnes choses

Dites les bonnes prières

 

 

 


Règle N°5 : Je ne choisis pas les circonstances, mais je choisis mon attitude

 

Même si un drame a fait voler en éclats vos rêves, même si une maladie a réduit vos aptitudes, même si vous avez été maltraité dans votre enfance, même si les hommes se sont évertués, consciemment ou inconsciemment à vous arracher à votre source de croissance, à atrophier vos racines en vous disant que vous ne servez à rien et que vous ne valez rien et que personne n’a besoin de vous,

 

Souvenez-vous :

 

Ni le passé, ni les échecs, ni l’éducation, ni la santé ne peuvent conditionner votre réussite. Seule votre façon de voir les choses vous y conduira. Réconciliez vous avec votre passé, utilisez vos échecs précédents pour en faire les tremplins de votre réussite. Soyez optimiste !

Changez d’attitude en voyant non ce qu’on ne vous a pas apporté, mais ce que vous pouvez apporter, non ce qui vous manque, mais ce que vous avez et que vous pouvez utiliser.

 

Israël est un exemple fascinant en la matière !

 

[1]L’Etat d’Israël naquit dans l’adversité en 1948 – comme l’avait prophétisé la Bible. Les israéliens ont pourtant crée une véritable oasis de prospérité dans une mer de sable et de pauvreté, au milieu de leurs voisins arabes. « … » Bien qu’Israël manqua terriblement de bien des ressources, les israéliens ne laissèrent pas ce qu’ils n’avaient pas les empêcher d’utiliser ce qu’ils avaient.

 

Quand vous avez attendu deux mille ans votre retour dans votre patrie et que vous avez enduré la persécution et la discrimination dans le monde entier, vous pouvez être sûr que chaque homme, chaque femme, chaque enfant revenu dans la mère patrie lui apportera une immense quantité de zèle et de détermination.

 

Chacun apportait les frustrations accumulées pendant plus de deux mille ans durant lesquels on leur avait refusé la liberté et l’égalité de chance. Chacun brûlait de se tailler une place dans sa patrie et il était non seulement prêt, mais impatient, de donner quelque chose de lui-même en retour. Les résultats sont la merveille du siècle. L’Israélien irrigua le désert et créa des vignobles très productifs. Il unit l’ingéniosité au travail et attira chez lui des hommes d’affaires et des touristes du monde entier. Il inculqua le dévouement, la fierté et l’esprit de collaboration à une population de moins de trois millions d’habitants »… »

 

Vous pouvez transformer vos émotions négatives en puissance d’action positive pour renverser les situations en votre faveur !

 

 

 

Choisissez la réussite en dépit de toutes circonstances !

 



[1] ZIG ZIGLAR, RENDEZ VOUS AU SOMMET

 

 

 


 

 


Les commentaires sont fermés.